HISTORIQUE DE L'ECOLE

  Autour de 1840, la paroisse de Saint Fortunat réclama des Sœurs de Saint Joseph du Cheylard.

  Monsieur Lortolat, curé de la paroisse, fit appel à Mademoiselle Riou. Empêchée par ses parents, elle se maria. Devenue veuve et sans enfants, elle entra au noviciat des Sœurs de Saint Joseph de Lyon. Elle fut reçue sous le nom de Sœur Saint Paul. Monsieur Lortolat la rappela à Saint Fortunat, après sa formation.

Dès son arrivée, elle se mit en devoir d’ouvrir l’école avec une sœur envoyée par Madame Lagardette, Sœur Gonzague Eyraud venue du Puy.

Après la mort de Sœur Saint Paul, c’est elle qui dirigea l’établissement jusqu’en 1834, année de sa mort.

Les biens laissés par la fondatrice furent légués par elle, en faveur de l’école, d’abord aux Sœurs et au curé et ensuite par ceux-ci à la Congrégation. L’acte de vente fut autorisé par l’Etat en 1868. Depuis lors la maison s’est accrue d’une école enfantine et d’un petit corps de bâtiment. L’école a fonctionné avec deux classes et une cantine assurée par une religieuse jusqu’en 1996. En 2000, l’OGEC a fait réaliser une nouvelle pièce à l’emplacement de la cour des petits, avec un escalier extérieur pour communiquer avec la nouvelle cour goudronnée donnant accès sur la rue et sur la place de l’alambic.

Vous voyez une version text de ce site.

Pour voir la vrai version complète, merci d'installer Adobe Flash Player et assurez-vous que JavaScript est activé sur votre navigateur.

Besoin d'aide ? vérifier la conditions requises.

Installer Flash Player